Les reconnaissances

Publié

Reconnaissances décernées

  • 1989 — Reconnaissance de la St-Roch par Conseil supérieur des Arts et Traditions Populaires et du Folklore comme marche traditionnelle et authentique (Reconnaissance 1989).
  • 2004 — Reconnaissance, par le Ministre de la Culture, Christian Dupont, de la Saint-Roch comme patrimoine oral et immatériel de la Communauté Française de Belgique (Reconnaissance 2004).
  • 2005 — Confirmation de cette reconnaissance par Fadila Laanan, Ministre de la Culture, de l’Audiovisuel et de la Jeunesse (Reconnaissance 2005).
  • (Reconnaissance UNESCO) — Dans son article paru dans « Le Marcheur de l’Entre-Sambre-et-Meuse » n°199 de mars 2011, Marc BLAIMONT, secrétaire de l’AMFESM, résume parfaitement la situation en ce qui concerne cette candidature commune (avancement de la procédure de reconnaissance).
  • Depuis le 5 décembre 2012, le phénomène des Marches de l’Entre-Sambre-et-Meuse est inscrit sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.